Stopper la procession

Depuis le début de l’année un chantier de traitement de chenilles processionnaires a démarré sur la commune d’Annonay. Plus de 17 sites ont été recensés, touchés par cet insecte très allergène.

La première phase, appelée échenillage et réalisée à l’aide d’un échenilloir, a consisté à élaguer les branches impactées par des nids vides ou des cocons de chenilles. Certains nids ont nécessité l’utilisation d’une nacelle.

L’ensemble des nids récupérés a été incinéré. Les 2 phases suivantes sont en cours de validation par le client. Le prochain travail consistera à installer des pièges à phéromones pour la confusion sexuelle.

Ce procédé, prévu en juin, permettra la capture des papillons mâles qui est le stade adulte de la chenille. Cette opération permettra de réduire la reproduction de ces insectes et par conséquent le nombre des futures chenilles.

La dernière étape, programmée à l’automne, servira à capturer et détruire les chenilles processionnaires grâce à l’installation de pièges mécaniques écologiques constitués d’une collerette installée autour du tronc des pins et d’un sac collecteur relié à la collerette par un tube.

Il sera prévu de renouveler le processus l’année suivante avec récupération des chenilles piégées en complément de la première phase. Ce traitement sur plusieurs cycle doit permettre de réduire considérablement le problème.

 

par Cyrielle CERESOLI

Crédit Photo : Wikipedia